Blog

L’histoire du lave-linge et son évolution

L'histoire de la machine à laver
Ecrit par Didier

Découvrez l’histoire du lave-linge et les principales étapes de son évolution!

La machine à laver fait tellement partie de notre quotidien que très peu de personnes s’intéressent à son origine ou son histoire : nous l’avons oubliée !

Certains se demandent même : Pourquoi devrais-je m’y intéresser ? Pour faire court, je peux dire que la connaissance de votre machine à laver et de son histoire vous permettra de mieux  comprendre les différents modèles que nous voyons sur le marché. En bref, la machine à laver our le lave-linge ont aussi leur propre histoire et ont évolué avec la technologie.

Vous souhaitez connaître l’histoire de cet appareil créé il y a plusieurs siècles? Alors voici quelques étapes importantes qui ont marqué l’histoire du lave-linge moderne tel que nous ne connaissons.

L'histoire de la Machine à laver le linge

L’histoire de la lavandière

Auparavant, le linge de maison était lavé par les femmes appelées les lavandières. Ce travail était très dur car il était effectué à la main en tapant, en tordant et en frottant le linge dans tous les sens afin d’en retirer les taches. Les lavandières étaient accroupies des journées entières, en été comme en hiver, sur le bord des fleuves, des rivières ou des lavoirs présents dans chaque ville et village. Ces lavoirs étaient un point de rencontre pour ces femmes qui profitaient de ce travail très long toute en se racontant les potins et commérages des environs.

Bien que dans certains pays la pratique du lavage du linge à la main existe encore, dans les pays comme le nôtre, cela a totalement disparu (il est très rare de voir une personne laver son linge à la main). Pourtant, c’est à partir des principes de base du lavage de linge à la main qu’est née la machine à laver. Pour comprendre un peu les principes qui ont été appliqués à cette époque nous allons voir un peu l’histoire de lavandière.

La lavandière est l’appellation donnée aux femmes des XVIII ème siècle jusqu’à nos jours qui lavent leur linge à la main. Pour ce faire, elles frottent le linge avec du savon, après elles le rincent à grande eau. C’était une tâche pas facile et assez pénible qui demandait à ces femmes beaucoup d’efforts. Pourtant elles y ont pris goût, le temps passé dans les lavoirs (lieu public où elles pouvaient laver leur linge) était des moments précieux où elles pouvaient commérer, se demander des nouvelles, etc…

Mais même si ces moments étaient précieux, le travail des lavandières était pénible, fatiguant et pouvait durer une journée entière. C’est pour cela que Jacob Christian Shäffer a décidé d’inventer la machine à laver…

Le temps des premières machines à laver

Le premier inventeur de la machine à laver était Jacob Christian.  A cette époque, la fonction de l’appareil était simple : elle devait être d’usage domestique pour permettre le nettoyage du linge plus facilement.

Quelques années plus tard, les machines à laver s’étaient introduites dans les foyers. A cette époque, la machine était encore manuelle. Pour la faire fonctionner, il fallait verser de l’eau chaude dans une sorte de cuve, puis il fallait brasser le linge avec une manivelle pour le laver. Et pour finir, il fallait essorer le linge entre les rouleaux et vider la cuve. Après  toutes ces opérations, le manipulateur pouvait obtenir du linge propre.

En 1767, l’inventeur allemand Jacob Christian Schäffer réalise la première machine à laver mais le premier brevet a été déposé le 31 mars 1797 par l’Américain Nathaniel Briggs.

Puis le concept a évolué et la machine a eu un fonctionnement plus mécanique. En 1830, par exemple, pour l’utiliser, les opérateurs devaient utiliser la manivelle qui met en route la rotation des cylindres hérissés de pales de la machine.

En Angleterre lors de l’année 1830, apparaissent les premières machines à laver mécaniques qui fonctionnaient à manivelle. La laveuse à rouleaux est inventée durant l’année 1843 par John E. Turnbul en Amérique.

En 1851, James King a créé la première machine à tambour fonctionnant avec une manivelle et 10 ans plus tard on y ajoute une essoreuse pour simplifier cette tâche.

Un nouveau modèle, la machine à laver à tambour est  ensuite créée par James King en 1851. L’appareil était encore manuel mais l’effort physique que l’utilisateur devait fournir était largement diminué.

Pour plus de pratique, une essoreuse fut associée à ce modèle basique  créé par James  King. Une addition qui  a permis une utilisation plus facile du modèle classique des machines à laver de cette époque.

Pour résumer, nous pouvons dire que les premières machines à laver étaient toutes manuelles. Depuis la lavandière jusqu’à la machine à laver automatique.

Je crois que, maintenant, vous commencez à savoir l’utilité d’un tel appareil dans votre maison. Cependant nous sommes à mi-chemin de cette aventure car la révolution des machines à laver ne s’est pas arrêtée là…. !

En 1870, François Proust propose en Europe une machine à laver qui est un grand seau métallique à double fond que l’on remplissait d’eau et que l’on mettait sur un feu.

La vapeur que générait cet appareil permettait de stériliser tous les tissus, mais il ne supportait pas de telles conditions de lavage.

L'histoire du lave-linge

Le commencement de l’ère des machines à laver électriques

Durant l’année 1898, le constructeur français Flandria fabrique la “Barboteuse”. Ce lave-linge est un tonneau en bois muni d’un mécanisme qui était actionné par une manivelle pour permettre au linge de frotter sur les parois de la machine.

Après le XIX ème siècle, le monde des machines à laver a connu une révolution considérable en entrant dans le monde des électroménagers. En effet, en 1901, l’ingénieur américain Alva John Fisher a créé la machine à laver qui fonctionne avec de l’électricité. Un vrai progrès qui a totalement diminué l’utilisation des machines à laver traditionnelles.
Je peux dire que c’est à partir de ce moment que les machines à laver ont réellement changé notre vie. En mode électrique, celle-ci n’a plus besoin de nos efforts physiques pour la faire fonctionner. Ce qui a rendu la tâche des lessives plus facile et plus rapide. Cependant, cela ne nous empêche pas de continuer cette belle aventure à travers les années avec les machines à laver.

En 1907, l’ingénieur américain Alva John Fischer met au point “Thor”, qui est la première machine automatique et dépose un brevet en 1910.

Cette machine n’est plus actionnée à la main, car les mouvements de tambour étaient réalisés par un moteur électrique, mais le moteur n’est pas étanche et les courts-circuits arrivaient souvent et ce modèle n’essore pas le linge.

Continuons donc en 1907, c’est l’année où la compagnie « Hurley Electric Laundry Equipment Company » a commencé la commercialisation des machines laver. A cette époque, les machines portaient le nom de « Thor » : des exemplaires du prototype de John Fisher. La totalité du fonctionnement de la machine (comme la mise en route du tambour) se faisait par le biais d’un moteur électrique.  Le seul défaut était que ces modèles commercialisés n’avaient pas encore de fonction d’essorage.

Les machines à laver électriques : une évolution continue

Il faut attendre 1920 pour voir de nouvelles machines équipées d’un moteur à deux vitesses. Une vitesse lente pour le lavage et la seconde vitesse plus rapide pour l’essorage. En France, le premier lave-linge motorisé est présenté lors de la foire de Paris.

1937, un Américain John Chamberlain crée la première machine multi-fonctions pour la société Bendix Aviation Corporation qui a déposé un brevet.

Trente ans après la commercialisation du premier modèle de machine à laver électrique, un nouveau modèle fut créé : la machine à laver multifonctions.  C’était une amélioration de John Chamberlain (Vous vous rappelez que les premiers modèles commercialisés n’essoraient pas le linge). Cet Américain a mis au point une machine qui pouvait accomplir plusieurs tâches : lavage, rinçage, essorage en un seul cycle de lavage. C’est avec ce concept que les machines à laver sont devenues automatiques.

Pour accomplir ces tâches,  un programmeur intégré lançait la machine. L’eau qui entrait dans la machine était coupée automatiquement par une électrovanne lorsque la cuve de celle-ci était remplie. La machine était aussi équipée d’un thermostat qui régulait la température. Et pour finir, elle était équipée d’un minuteur de contrôle pour surveiller la durée des opérations de lavage. D’où son nom de “machine à laver automatique”. Quelques années plus tard en 1929, apparaît en France les premières machines à laver françaises avec essorage intégré.

Cette machine multi-fonctionnelle permettait déjà le lavage, rinçage et l’essorage en un seul cycle. C’est le moment où le lave-linge moderne est né.

C’est au cours de l’année 1937, que la première machine semi-automatique est inventée par Rudique. Durant l’année 1940 en Amérique, près de 15 000 000 de maisons possèdent une machine à laver électrique.

Après la guerre et durant les années 1950, de nouveaux constructeurs se sont intéressés aux machines à laver et ont commencé à se spécialiser dans le domaine (comme Lincoln, Philips, Laden, etc). Leur rivalité et la concurrence qui est née de cette nouvelle ère a conduit à la création de plusieurs méthodes et techniques intégrées dans les machines à laver. On peut par exemple citer le mode de lavage qui est accompli à partir des agitateurs qui agitent l’eau et le linge pour faire le lavage chez THOMSON et  la technique de lavage chez PHILIPS qui se base sur des jets d’eau ou  des vibrations.

Durant les  années 1960, les constructeurs se sont intéressés à un modèle beaucoup plus pratique afin que les machines à laver puissent s’intégrer dans les logements urbains. C’est de là qu’est né le modèle de machine à laver top, ou machine à laver à charger par-dessus que nous connaissons tous. De cette manière chaque ménage pouvait utiliser une machine à laver même s’il n’y avait pas de buanderie.  De plus ces nouvelles machines à laver étaient moins encombrantes que les modèles classiques, elles avaient une largeur de 49 cm maximum. Les utilisateurs pouvaient les installer facilement dans n’importe quelle pièce de leur maison.

Dès 1967, près de 50% des foyers français sont équipés d’un lave-linge.

Dix en plus tard en 1977, près de 75% des ménages possèdent leur lave-linge en France et le premier lave-linge et sèche-linge est créé.

Entre les années 80-90,  de nombreux progrès ont été connus avec les machines à laver. Les nouveaux modèles étaient devenus de plus en plus performants. La concurrence entre les différents fabricants était le moteur de ces nouvelles créations. Pour attirer de nouveaux clients, ils ont créé de nouvelles machines à laver avec des fonctions supplémentaires. Ils commençaient aussi à internationaliser leurs produits pour que chaque famille puisse avoir accès à une machine à laver.

James Dyson invente “le Contrarotator”

À la fin des années 1990, l’inventeur anglais James Dyson sort “le Contrarotator”. Ce lave-linge à deux cylindres qui tournent dans des directions opposées. Cette machine permet de réduire le temps de lavage et de produire des résultats plus propres.

Ensuite, les fabricants n’ont cessé d’améliorer leurs machines à laver et avec la création de différents cycles de lavage adaptés au type de textile de couleur, au linge blanc, à la laine et au linge synthétique. C’est au cours de l’année 1997 que la marque MIELE a créé un programme de lavage pour laine efficace, car lavage des vêtements en laine était toujours réalisé manuellement puisque la laine ne peut pas être nettoyée avec beaucoup de chaleur et qu’elle se détend avec trop de mouvement.

Aujourd’hui, nous pouvons constater que de grands défis technologiques ont été réalisés par nos ancêtres et dans les quatre coins du monde pour obtenir un lavage de linge de plus en plus de qualité qui préserve vos différentes matières de textiles grâce à des fonctions réalisées spécifiques à cette utilité.

Les constructeurs continuent d’innover avec l’optimisation de la consommation d’eau, d’énergie, le design et une série d’options. Les options les plus récentes permettent de doser la lessive et l’eau en fonction du poids du linge pour les programmes sélectionné lors des lavages et même de détecter la qualité des tissus. Le lavage à la vapeur permet une meilleure qualité de lavage en moins de temps, mais aussi une économie d’eau et d’électricité. Les nouveaux modèles ont une connexion WI-FI pour permettre le lancement de différents lavages à distance.

La machine à laver du XXI ème siècle

Les machines à laver ont connu une grande évolution. Les modèles rudimentaires et manuels ont été remplacés par des modèles électriques qui ont des fonctions automatiques.  Elles ont conquis le cœur de tous les ménages et font partie intégrante des appareils de base d’une habitation.

Dans les années 2000, par exemple, presque la totalité des ménages français utilisaient la machine à laver pour s’occuper du lavage de leur linge. Des fonctions supplémentaires ont vu le jour pour améliorer l’utilisation des machines (exemple : bouton de lavage pour chaque type de linge).

Aujourd’hui, il est estimé que près de 90% des ménages mondiaux utiliseraient les machines à laver pour s’occuper de leur linge.

Les grandes marques comme SAMSUNG et LG ont créé de nouveaux modèles de lave-linge qui sont beaucoup plus pratiques. Ce qui promet encore une augmentation de cette statistique. Et oui, maintenant, nous pouvons voir des machines à laver qui peuvent être commandées à distance. Tandis que certains modèles se démarquent par leur économie et leur respect de l’environnement.

 

L’évolution de ces appareils électroménagers est encore loin d’être finie car quelque part dans le monde il y a déjà une nouvelle évolution qui a été trouvée et celle-ci va peut-être sortir demain pour révolutionner les marchés.

Maintenant que vous en savez plus sur l’histoire des lave-linge ou machines à laver, vous conviendrez que ces machines devenues courantes, et que l’on a bien vite oubliées, ont une vraie place dans nos intérieurs et qu’elles suivent très bien la technologie.

Quelles seront les prochaines évolutions? Quand aurons-nous une machine à laver qui trie automatiquement le linge par type de tissu? Ou alors pourquoi pas une machine à laver qui repasse le linge directement afin qu’il ne reste plus qu’à mettre le linge dans le placard?

Bref, l’histoire de la machine à laver ne fait que commencer!

 

3/5 - (617 votes)

A propos de moi !

Didier

Je m’appelle Didier. Je suis réparateur-installateur électroménager de formation.
J’ai commencé comme apprenti chez Catena, il y a pas mal de temps maintenant. Je suis toujours en activité dans une grande chaîne d’électroménager mais à mi-temps du fait d’un accident de travail.
Je me suis alors lancé dans l’aventure poussé par mes enfants car je conseille toujours les gens sur leurs machines à laver et autres lave-linges, sèche-linges, électroménager, etc… étant aidé notamment par mon fils, passionné d’informatique.

Voilà. J'espère que mon petit site vous sera utile... et je suis disponible via le formulaire de contact si vous avez des questions plus précises.

25 Comments

  • Bonjour,
    Tous les deux ans, dans le cadre des journées du petit patrimoine de pays (cette année les 21/22 et 23 juin) nous organisons dans notre petite commune une animation : expos, débats, documentaires, théâtre, ateliers ….
    Pour 2019 le thème retenu est “Trente glorieuses, du lavoir … à la machine à laver”. Plus largement l’équipement de la maison : l’électroménager, mobilier, linge … de l’après guerre à nos jours.
    Nous voudrions mettre l’accent sur ce que le “progrès” a apporté dans les campagnes, sur le rôle des femmes, la production et le consumérisme.
    Votre article a retenu toute notre attention.
    Nous sommes à la recherche d’une exposition et/ou d’une susceptible d’animer une petite conférence sur ce thème.
    Merci pour votre aide

  • Bonjour,
    J’ai récupéré plusieurs laves-linge anciens (des années 50 à nos jours) et je souhaiterai savoir comment contacter un collectionneur ou autre personne intéressé par ce genre de matériel.
    Merci de votre réponse

  • merci de ton site nous avons eu une bonne note grace a toi sur notre exposé sur la Machine a laver le linge.
    Merci Didier 🙂

  • Bonjour,
    La première machine à laver de ma maman achetée en 1968 était de marque Singer, semi automatique avec le chauffage de l’eau au gaz. Nous allons la mettre à la déchetterie. Je garde le logo de la machine en souvenir.

    • C’est bien dommage !! Il faut garder ces vieilles choses car il y a un marché. Essayez de la vendre sur des sites Bon coin Paru Vendu et autres

  • Bonsoir Didier,
    je suis toujours heureuse de pouvoir bavarder avec des passionnés. J’ai moi même 2 machines à
    vendre. La plus ancienne acheté en 1968, qu’on appelle la boule à laver le linge, et que je viens de
    de voir sur le site de l’histoire de la machine à laver de 1900 à 1960. La seconde est la machine à tambour de 2 kg ITT Sirocco, elle est transportable également. Toutes les deux sont dans un état impeccable, mais je ne sais pas sur quel site les vendre ni à quel prix.

    • Bonjour Yvette,

      Merci pour votre commentaire.

      Effectivement, ce sont de très belles pièces. Avant tout, et du fait de l’ancienneté, je vous inviterais à les faire expertiser et… ainsi, qu’une valeure leur soit donnée.
      Cela vous donnera alors une idée de vers où ou vers qui vous tourner pour les vendre. Une salle des ventes (qi vous en avez une prés de chez vous) serait un bon début !

      Cordialement,
      Didier

  • Bonsoir, j’ai le souvenir de la machine à laver de ma mère dans les années 1950 il s’agissait de la marque BABYLAV. Ce lave linge avait une base carrée haute d’un mètre vingt il possédait un disque à aube au fond de la cuve qui remuait le linge. L’essorage se faisait par pressage du linge entre deux rouleaux qui s’adaptaient sur le haut de la cuve et qui se manœuvraient à l’aide d’une manivelle. J’aimerais bien retrouver des photos de cette machine à laver. Je suis photographié en noir et blanc à l’âge de deux ans (1956) à côté de cette machine doit on ne voit hélas pas grand chose. Quelqu’un aurait-il une photo de cet appareil? Cordialement Bernard

Leave a Comment